Phonoscopia
Œuvre participative pour orchestre d'écrans

Phonoscopia est une installation pensée comme un orchestre d’écrans, où le son et l’image circulent de manière synchronisée entre chaque fragment que constitue la multitude d’appareils mobiles utilisés (téléphones, tablettes, etc.). En touchant un appareil, celui-ci prend davantage d’importance au détriment des autres, qui s’éteignent progressivement. Des fragments de textes poétiques apparaissent sur l’écran touché, questionnant les rapports entre individuel et collectif.

Dans cette perspective participative et ludique, Phonoscopia détourne l’appareil de son usage premier en le reliant aux autres par des lignes de force communes. L’œuvre repense alors l’influence de chacun sur le réseau mais également, à l’heure des GAFA, l’influence que le réseau possède sur chacun.

En se connectant au projet via Internet, il est possible de rejoindre le réseau avec son propre smartphone, qui devient alors un fragment supplémentaire de l’œuvre.

 

 

Le monde sonore et visuel de Phonoscopia est un labyrinthe dans lequel le public peut circuler librement. Il se trouve alors au centre d’une expérience poly-sensorielle hypnotique constituée de jeux de rythmes, de textures, de lumières et de bribes de textes lus ou dispersés sur les différents écrans. À la manière d’un orchestre, des appareils solistes peuvent émerger, ou au contraire se fondre dans le tutti. Dans cet environnement étonnant, le double sens du terme « écran »  se révèle : ce qui permet d’accéder à une information, mais également ce qui voile une réalité dont la complexité nous échappe.

Œuvre participative, Phonoscopia permet à chaque appareil connecté de reconstruire une partie de la polyphonie sonore et visuelle, et de l’enrichir en tissant un réseau de connexions. Métaphore des relations entre l’individuel et le collectif, chaque appareil connecté peut influer sur le réseau entier. De même que l’humanité, ce n’est alors que dans la multiplication de ses fragments que l’œuvre apparaît la plus juste.

Soutiens : festival La science de l’art (Essonne), GMEM – Centre national de création musicale (Marseille), le Bel Ordinaire (Pau).

Diffusion: festival La science de l’art (Essonne), festival Safra’numériques 2022